Plomberie WC

WC salle de bains

Il existe de nombreuses sortes de WC, à adapter selon la configuration de sa salle de bains, de ses toilettes, ou encore selon ses goûts : WC suspendu, autoportant, classique, d’angle, à sortie horizontale ou verticale.




Le WC suspendu

Un WC suspendu est un WC reposant sur un support fixé au mur. Un WC suspendu donne un aspect très moderne à la pièce. L’avantage avec ce type de WC est son esthétisme indéniable puisque le réservoir ainsi que la tuyauterie sont tout simplement invisibles. En effet, ces derniers sont encastrés à même le mur.


Un WC suspendu peut tant s’adapter à l’usage d’un enfant qu’à celui d’une personne à mobilité réduite car sa hauteur est ajustable. Par contre, l’installation d’un WC suspendu n’est pas simple car elle implique des travaux derrière le mur.


Pour assurer la sécurité de cet équipement, il faut veiller à ce que le support du WC soit suffisamment robuste pour supporter le WC. Le support est de deux sortes : un support fixé sur le mur mais avec des fixations au sol ou un support autoportant. Un support autoportant n’est pas supporté par le mur puisqu’il est fixé au sol. Un support autoportant convient spécialement à un WC de poids léger par exemple.


Comment installer soi-même un wc classique.



Le WC classique

Quant au WC classique, c’est-à-dire le type de WC le plus courant dans les foyers français, il en existe de trois sortes : un WC fixé au sol avec réservoir attenant, un WC fixé au sol dit « monobloc », et un WC indépendant du sol.


Le WC fixé au sol avec réservoir attenant convient tant à l’évacuation des eaux à sortie horizontale qu’à une évacuation des eaux à sortie verticale. Un WC à sortie horizontale est un WC dont l’évacuation des eaux se déroule derrière la cuvette, tandis que dans le cas d’un WC à sortie verticale, l’évacuation se fait au sol.


Le WC fixé au sol dit « monobloc » est un WC dont le réservoir est intégré. Il s’agit donc d’un seul ensemble. Le WC « monobloc » convient, lui aussi, tant à l’évacuation des eaux à sortie horizontale qu’à une évacuation à sortie verticale. Enfin, le WC indépendant du sol a un réservoir qui est séparé. Il faut savoir que ce dernier ne convient qu’à l’évacuation des eaux à sortie verticale. Un WC classique coûte en moyenne entre 80 et 150 €.


Un WC d’angle est un WC que l’on peut installer si la pièce est très petite, afin d’exploiter au maximum l’espace disponible en évitant de l’encombrer pour autant. Un WC d’angle peut être posé dans les toilettes ou même dans une salle de bains, pour disposer au sein de la maison d’un WC supplémentaire.




Demandez vos devis Salle de bains gratuits en 1 minute !