Les receveurs de douche

Receveur de douche

Une douche comporte divers éléments de plomberie : un pommeau de douche avec son flexible, un mitigeur, un receveur et une cabine. Un receveur de douche est un élément essentiel de plomberie au sein d’une salle de bains. En effet, il permet l’écoulement de l’eau dans la douche.




L’installation d’un receveur de douche

Il existe de nombreuses sortes de receveurs de douche : classique, extra plat, encastré, sur élevé… Les matériaux, formes, tailles et modes de pose sont à adapter selon ses besoins et selon la configuration de la douche et de la salle de bains.


Les matériaux et prix

Un receveur de douche classique peut être en céramique, en acrylique, en polystyrène, en bois, en résine, en béton, ou encore en marbre.


Un receveur de douche classique en céramique coûte, en moyenne, entre 50 et 350 €. Un receveur de douche classique en acrylique coûte entre 100 et 200 € à peu près. Enfin, un receveur de douche en bois, en béton, en marbre ou en résine coûte entre 150 et 300 €. Avant d’opter pour un matériau précis, il vaut mieux s’intéresser à l’état du sol et à sa résistance. En effet, le sol doit être capable d’accueillir la douche.


Un receveur de douche résistant, c’est-à-dire en matériau lourd, sera préféré pour une utilisation fréquente de la douche. De manière générale, il faut opter pour une bonne qualité de receveur de douche car son rôle est important. De plus, un receveur de douche de mauvaise qualité peut s’avérer glissant et entraîner des risques de chute.


Les formes et dimensions

Un receveur de douche peut revêtir des formes diverses : carré, rectangle, pentagone (à cinq angles), ou sous forme de quart de cercle. Il mesure entre 70 et 100 cm de largeur et de longueur, selon les modèles.


Le processus d’écoulement d’un receveur de douche peut s’effectuer à trois endroits différents, au choix : au centre, contre un côté ou dans un angle du receveur. Tout dépend de la localisation de l’évacuation d’eau.


Il existe deux modes principaux d’installation pour un receveur de douche : un receveur de douche posé ou encastré. Quel que soit son mode de pose, la pente du receveur doit être comprise entre 1 et 3 cm par mètre.


Un receveur posé est souvent extra plat. Ce type de receveur ne requiert pas de travaux spécifiques. Un receveur de douche extra plat est idéal quand le système d’évacuation est vertical et que le débit d’évacuation est performant. On peut opter pour un receveur de douche surélevé afin de permettre une meilleure évacuation de l’eau. En effet, un receveur de douche surélevé augmente sa capacité d’évacuation. Un receveur de douche encastré, quant à lui, permet d’intégrer sa douche sans avoir à monter une marche.




Demandez vos devis Salle de bains gratuits en 1 minute !