Baignoires classiques ou d’angles

Baignoires classiques ou d'angles

Parmi les éléments de plomberie d’une salle de bains, la baignoire tient une place importante. De manière générale, une baignoire est conseillée plutôt qu’une douche si le particulier a des enfants en bas âge. Il existe de nombreuses sortes de baignoire. Pour la choisir, il faut prendre en compte plusieurs éléments : la superficie et la forme de la salle de bains, l’état de son système d’évacuation d’eau, les besoins des habitants et leurs goûts.




Caractéristiques des baignoires classiques et des baignoires d’angle

Les possibilités quant à la forme, aux dimensions et aux matériaux de baignoire sont nombreuses. Une baignoire classique peut être de forme ronde, rectangulaire ou ovale, à sa convenance. On peut aussi préférer une baignoire d’angle, selon la disposition de la salle de bains. Pour une baignoire classique, c’est-à-dire une baignoire rectangulaire, les dimensions les plus courantes sont comprises entre 70 et 85 cm de largeur et 160 et 180 cm de longueur, selon les modèles. La profondeur de la baignoire est, en moyenne, comprise entre 40 et 50 cm.


Une baignoire classique ou baignoire d’angle peut être assortie de nombreuses options visant à la relaxation et au bien-être, selon les besoins et les demandes du client : balnéothérapie, massages… Les baignoires les plus coûteuses sont les baignoires à balnéothérapie ou encore les baignoires îlots, qui constituent un véritable espace détente au sein de la maison. Leur prix peut atteindre jusqu’à 10 000 €.


La baignoire d'angle

Les matériaux

Les matériaux utilisables pour la construction d’une baignoire classique ou baignoire d’angle sont les suivants : fonte ou acrylique. De manière générale, la fonte désigne un acier émaillé, et l’acrylique désigne un matériau synthétique, parfois mélangé à d’autres composants, comme le quartz par exemple.


Un matériau en acier émaillé donne un style rétro à la salle de bains mais ne peut pas être doté d’option « balnéothérapie ». Son prix est compris entre 100 et 300 €.


Un matériau acrylique est compatible avec l’option « balnéothérapie » et possède une qualité antidérapante. Son prix oscille entre 300 et 700 €, selon les modèles.



La baignoire d’angle

On préfère souvent une baignoire d’angle quand l’espace ou la forme de la salle de bains y est propice. En effet, une baignoire d’angle permet d’exploiter un angle de la salle de bains et de prendre une place moins importante au sol sans gêner la circulation au sein de la pièce.


Avant de d’installer une baignoire d’angle dans sa salle de bains, il faut, tout d’abord, déterminer si on veut une baignoire simple ou un combiné baignoire-douche. Ce style de combiné est très pratique car il permet de cumuler baignoire et douche au sein du même espace. En effet, la baignoire accueille ainsi la douche. L’installation de ce type de combiné est facile et son prix moyen est compris entre 700 et 1 500 €.


Une baignoire d’angle peut être en bois, en émail, en acrylique ou en résine. On peut tout à fait assortir sa baignoire d’angle d’options de balnéothérapie par exemple.


La pose d’une baignoire d’angle est spécifique. Avant de l’installer, plusieurs précautions sont à prendre, pour un résultat optimal. En premier lieu, il faut s’assurer que le support est susceptible de prendre en charge le poids d’une baignoire et de l’eau qui sera contenue à l’intérieur et vérifier que le revêtement mural de l’angle s’adapte bien au niveau de la baignoire.


Ensuite, la baignoire doit être recouverte d’un habillage hydrofuge ou imperméable pour la protéger de l’humidité. Des trappes sont prévues pour permettre un examen de l’état du système d’évacuation de la baignoire et de sa tuyauterie, si besoin. Le prix d’une baignoire d’angle est compris entre 150 et plus de 3 000 €, selon la gamme.




Demandez vos devis Salle de bains gratuits en 1 minute !